27 avril 2023 365 Vue(s)

Chères amies, chers amis, 


Je tenais à vous informer personnellement de ma décision de quitter mon mandat de Secrétaire général de la CFDT, le 21 juin prochain. C’est une décision murement réfléchie depuis plusieurs mois. 


Vous le savez, cela a toujours été et, c’est encore aujourd’hui, un réel plaisir de militer à vos côtés. Et quelle fierté d’être votre représentant !  Mais après presque 11 années en tant que Secrétaire général de la CFDT, il est maintenant temps pour moi de passer la main. Pour que la CFDT continue de progresser et de grandir, notre histoire et nos règles internes nous recommandent de ne pas rester trop longtemps en fonction et notamment à celle de Secrétaire général. C’est une bonne habitude, que je souhaite conserver malgré l’intensité de l’actualité, très liée à la réforme des retraites. 


Porté par des militantes et militants extraordinaires, j’y ai mis toute mon énergie, ma combativité et mes convictions. J’ai exercé cette responsabilité avec exigence, beaucoup d’investissement et de travail. Avec sincérité et éthique également. Mais il est normal et sain de laisser la place. C’est donc naturellement que j’ai décidé de faire coïncider la fin de mon mandat de Président de la Confédération européenne des syndicats en mai prochain et de celui de Secrétaire général de cette belle maison CFDT. 


Pour me remplacer le 21 juin, la Commission exécutive proposera au Bureau national d’élire Marylise Léon. Vous la connaissez certainement. C’est une militante et une responsable plus jeune et pleine d’idées, qui milite à mes côtés depuis 5 ans en qualité de Secrétaire générale adjointe de la CFDT. 


Depuis plusieurs mois, nous avons pris l’habitude de travailler ensemble. Dans cette période de forte activité sociale, toutes les décisions ont été prises en commun accord, après avoir échangé nos points de vue sur le bien-fondé de nos actions et de notre stratégie. Je suis convaincu qu’elle est prête à assumer les responsabilités de Secrétaire générale de la CFDT.  
Partir le 21 juin ne sera pas une chose facile. La CFDT et nos combats collectifs m’ont beaucoup guidé et m’ont énormément apporté. Avec vous, j’ai éprouvé les valeurs de solidarité et d’émancipation.  Chacune de ces valeurs, tellement importantes à mes yeux, est incarnée par les visages de nombre d’entre vous, des noms, des paroles échangées sur le terrain. Ensemble, nous avons poursuivi le travail des générations de militantes et militants précédentes et nous avons fait de la CFDT la première organisation syndicale de notre pays. Que de beaux souvenirs et de merveilleux moments vécus avec vous ! 


Ces moments entre militantes et militants me manqueront. Ces moments d’enrichissement mutuel, de discussion franche, toujours respectueuse, et souvent suivis de temps conviviaux qui sont la marque de fabrique de la CFDT.  


Je suis donc heureux de vous inviter à passer cette journée du 21 juin ensemble, au Zénith de Paris pour passer le témoin « à la mode CFDT », c’est-à-dire dans l’unité, la détermination à changer le quotidien des travailleurs et la convivialité.


Alors, rendez-vous le 21 juin pour fêter le changement de saison de la CFDT. Je compte sur votre présence. 


Avec toute mon amitié, 
Laurent Berger 

Articles similaires